Résumé des GTO
#1
<b>La 250 GTO</b>
39 modèles construits.
Modèle 1962:
V12 à 60° de 3 Litres - 300 CV à 7500 tr/mn
Il s'agit d'une extrapolation de la 250GT/SWB (Aussi bien au niveau du moteur que du chassis).
Cette auto (62->64) a gagné la totalité des courses d'endurances et de vitesse durant cette période..

Modèle 1964:
Les caractéristiques mécaniques étaient identiques.
Seule la carrosserie est différente (bcp moins belle en fait)

<b>La 288 GTO </b> (1984->1987)
273 modèles construits.
Sublime extrapolation de la 308 GTB, dont elle reprend le chassis et les lignes. La v8 (2855cm3) est ici gaver par deux turbos ( IHI de mémoires), un par rangée de cylindres. Sa puissance était alors de 400CH.
C'est pour moi, la plus belle Ferrari "moderne", sa ligne bestiale me coupe le souffle à chaque fois que j'ai l'occasion d'en voir une.
Elle à donnée une descendante, la 288 GTO Evoluzione, un monstre brutale, qui n'a jamais couru, mais qui a servit de base de développement pour la F40.
Répondre
#2
<!--quoteo-->CITATION<!--quotec--><b>La 250 GTO</b>
39 modèles construits.
Modèle 1962:
V12 à 60° de 3 Litres - 300 CV à 7500 tr/mn
Il s'agit d'une extrapolation de la 250GT/SWB (Aussi bien au niveau du moteur que du chassis).
Cette auto (62->64) a gagné la totalité des courses d'endurances et de vitesse durant cette période..

Modèle  1964:
Les caractéristiques mécaniques étaient identiques.
Seule la carrosserie est différente (bcp moins belle en fait)<!--QuoteEnd--><!--QuoteEEnd-->

Deux points:

-> Pour le modèle 64, il se rapproche de la carrosserie des 250 LM, qui est plus aerodynamique.

-> Ferrari a "truandé" la fédération en homologuant la 250 GTO avec 39 exemplaires, alors qu'il en fallait une centaine.
Répondre
#3
c'est vrai que la 64' ressemble un peu à une LM applatie...perso, je n'aime pas trop.
la 250 LM est très belle.

CONCERNANT LE 2EME POINT, Ferrari n'a pas, je cite, "truandé", du tout.
Il y a eu un accord entre la fédération de l'époque et Ferrari, car la GTO avait été présenté trop tard.


<!--quoteo-->CITATION<!--quotec-->Deux points:
 
-> Pour le modèle 64, il se rapproche de la carrosserie des 250 LM, qui est plus aerodynamique.

-> Ferrari a "truandé" la fédération en homologuant la 250 GTO avec 39 exemplaires, alors qu'il en fallait une centaine.<!--QuoteEnd--><!--QuoteEEnd-->
Répondre
#4
<!--quoteo-->CITATION<!--quotec-->CONCERNANT LE 2EME POINT, Ferrari n'a pas, je cite, "truandé", du tout.
Il y a eu un accord entre la fédération de l'époque et Ferrari, car la GTO avait été présenté trop tard.<!--QuoteEnd--><!--QuoteEEnd-->

Autant pour moi, j'avais toujours lu qu'il s'agissait d'une arnaque.
Répondre
#5
Ca va pour cette fois, mais ne dit plus de mal de Ferrari [Image: tongue.gif]
[Image: jap.gif]


<!--quoteo-->CITATION<!--quotec-->Autant pour moi, j'avais toujours lu qu'il s'agissait d'une arnaque.<!--QuoteEnd--><!--QuoteEEnd-->
Répondre
#6
<!--quoteo-->CITATION<!--quotec-->Ca va pour cette fois, mais ne dit plus de mal de Ferrari   [Image: tongue.gif]  
[Image: jap.gif]  <!--QuoteEnd--><!--QuoteEEnd-->

Bien dit !
Si on commence à accepter les blasphèmes, ou allons nous ? [Image: icon_wink.gif]
Répondre


Atteindre :