Que reste il au premium ?
c'est une vraie question
#61
(01-14-2022, 08:53 PM)Martini a écrit : Et entre une E46 et une E90, de ton œil d'expert, y'a une différence qualitative notable ?

J'adore les plastiques utilisés sur la planche de l'E46 (et toute cette génération E39, E38 aussi), les portes sont plus fragiles.

Globalement l'E90 est plus robuste mais BMW a choisi un grain plus gros que je trouve moins qualitatif (l'intérêt c'est que c'est moins fragile), mais ce qui pèche vraiment sur cette génération ce sont les contrôles et les plastiques utilisés autour qui sont à chier (bouts d'ABS peints).
Répondre
#62
Et les revêtements soft touch qui deviennent poisseux ? C'est quoi ?

J'ai vu qu'il y a des boîtes qui les refont pour une fortune sans dire comment genre c'est la recette du Coca
[Image: KxrXNtJ.png]  If you are having a good time you are probably breaking the rules.
Répondre
#63
(01-14-2022, 08:49 PM)Neubauten a écrit :
(01-14-2022, 06:47 PM)luke skyracer a écrit :
(01-14-2022, 05:44 PM)Neubauten a écrit : En gros tu mousse le dessus de la planche (ou tu gaine avec une feuille de mousse sous la peau), ainsi que le haut des portes et les accoudoirs en général, et tu peux gainer les médaillons des portes aussi, et le coté de la console où les genoux vont toucher.
C'est devenu le standard dans l'industrie maintenant pour tout les segments au dessus de la compact de base, il est vrai qu'il y a 10 ans ce n'était pas forcément le cas.

Après quand tu monte en gamme tu peux gainer les bas de porte, la boite à gants et le bas de planche, tout le coté de la console, et là ça commence à couter beaucoup plus cher, c'est plutôt a partir du segment supérieur (série 5 quoi). Et le niveau au dessus consisterai à mettre du cuir au lieu du PVC/TPO sur les parties gainée.

Après ce qui coute cher dans les intérieurs aujourd'hui ce sont plutôt les pièces de déco (bois, alu, mais aussi de plus de pièce filmées facon alu/bois/chrome) et les lumières d'ambiance.
Et la encore, avant tu n'avais ce genre de pièce que dans le hdg mais maintenant tu vois ça sur tous les segments.

Personnellement j'ai horreur du plastique dur dans une bagnole...
 
Et est-ce qu'il y a 20 ans, il y avait beaucoup plus de différences qu'aujourd'hui ? Parceque ca doit quand meme pas se limiter au moussé/pas moussé?

En fait le "moussé/pas moussé", ça cache une myriade de technologies derrière. Et techniquement le vrai terme devrait être "gainé ou pas gainé".
Ce n'est pas le plastique qui est moussé, l'effet est réalisé en mettant une couche de mousse derrière une "peau" qui gaine la pièce.
Il y a plein de façon de le faire avec plein de matériaux différents, chacun ayant des contraintes en terme de design et de géométrie.

Pour les intérieurs, la différence entre un "premium" et non-premium se joue sur
1. Le contenu : le nombre de pièces gainées, avec ou sans coutures, les pièces de déco, et la présence ou non de gadget technologiques comme les lumières)
2. Les matériaux : très majoritairement des polypro pour les substrat, ABS pour les pièces peintes ou de déco, PVC pour les pièces gainées, mais tu peux aller chercher des matériaux plus écologiques et/ou léger qui vont couter plus cher. Pour les pièces d'apparence, tu as différentes qualités de peau (PVC, TPO, TPU, tissus, cuirs), de peinture, etc.
3. La robustesse du design : c'est difficile à décrire mais selon la façon dont tu découpe ton sous-ensemble tu va avoir un assemblage final qui permettra plus ou moins de marge d'erreur pour laisser des problèmes d'alignement, de gaps, etc. (liés aux chaines de côtes), et tu va aussi entrainer des choix process qui vont impacter les couts (soit parce que tu va devoir choisir des technologies chères, soit parce que tu va rajouter des contrôles qualités, voire les deux). Typiquement, pour ce que je connais, BMW le design est en général plutôt robuste, mais Nissan aussi pour le coup.
4. Les exigences de qualités perçues : une partie est déterminée par le point 3 ci-dessus (si le sous-ensemble est bien conçu, en général l'assemblage final te fait une belle pièce), mais une autre partie dépend du niveau d'exigence que tu mets dans ton process. Pour simplifier : BMW va te dire que si la couture sur ton accoudoir fait une vague, tu jette ta pièce, alors que GM va s'en foutre par exemple.

Et après c'est comme tout, le coût monte exponentiellement donc il s'agit de trouver la balance entre la qualité et le coût. C'est dicté par des gens comme PàL qui doivent savoir te dire en gros combien le client est prêt à payer pour que sa planche de bord ou ses panneaux de portes aient de la gueule et ce n'est pas évident du tout, d'autant que des fois des choix stylistiques en apparence anodins peuvent générer des coûts disproportionnés (par exemple : un angle un peu trop vif sur un accoudoir gainé de cuir parce que le designer s'est fait plaisir, et paf 10$ de couts sur chaque porte en plus parce qu'il faut rajouter un patron, une couture et une opération manuelle pour finir de coller le coin sans avoir de plis... Multiplié par 500,000 voitures ça fait 5M le trait de crayon.)

Je trouve ce genre d'explications sinceremy fascinantes !!!???
Luke Skyracer
Répondre
#64
C'est toujours très interressant de lire quelqu'un qui s'exprime clairement sur un sujet qu'il maîtrise.
"Les optimistes ne sont que des gens mal informés"  Jap
© B. Werber
Répondre
#65
Complètement d'accord, merci!! Bien
Répondre
#66
Très intéressant Neubauten.  Jap
The message: "Don't push me cause I'm close to the edge, I'm trying not to loose my head"
Répondre
#67
Super intéressant.

Je suis curieux aussi de comprendre ce qui fait l'insonorisation d'une voiture et les différences de gamme.
L'épaisseur de la moquette ne fait pas tout.
Mais ca contribue a l'impression de premium.

En qualité de plastique, je me rappelle des plastiques durs mais inrayables de la mx5 NBfl, là où ceux de la NCfl étaient griffés rien qu'en les regardant.

Comment ça peut passer a la prod ça ?
Répondre
#68
(01-14-2022, 11:03 PM)gargamel a écrit : Super intéressant.

Je suis curieux aussi de comprendre ce qui fait l'insonorisation d'une voiture et les différences de gamme.
L'épaisseur de la moquette ne fait pas tout.

J'avais posté un truc dans le topic ou le nantais parlait de la Model Y
[Image: KxrXNtJ.png]  If you are having a good time you are probably breaking the rules.
Répondre
#69
(01-14-2022, 10:14 PM)luke skyracer a écrit :
(01-14-2022, 08:49 PM)Neubauten a écrit :
(01-14-2022, 06:47 PM)luke skyracer a écrit :
(01-14-2022, 05:44 PM)Neubauten a écrit : En gros tu mousse le dessus de la planche (ou tu gaine avec une feuille de mousse sous la peau), ainsi que le haut des portes et les accoudoirs en général, et tu peux gainer les médaillons des portes aussi, et le coté de la console où les genoux vont toucher.
C'est devenu le standard dans l'industrie maintenant pour tout les segments au dessus de la compact de base, il est vrai qu'il y a 10 ans ce n'était pas forcément le cas.

Après quand tu monte en gamme tu peux gainer les bas de porte, la boite à gants et le bas de planche, tout le coté de la console, et là ça commence à couter beaucoup plus cher, c'est plutôt a partir du segment supérieur (série 5 quoi). Et le niveau au dessus consisterai à mettre du cuir au lieu du PVC/TPO sur les parties gainée.

Après ce qui coute cher dans les intérieurs aujourd'hui ce sont plutôt les pièces de déco (bois, alu, mais aussi de plus de pièce filmées facon alu/bois/chrome) et les lumières d'ambiance.
Et la encore, avant tu n'avais ce genre de pièce que dans le hdg mais maintenant tu vois ça sur tous les segments.

Personnellement j'ai horreur du plastique dur dans une bagnole...
 
Et est-ce qu'il y a 20 ans, il y avait beaucoup plus de différences qu'aujourd'hui ? Parceque ca doit quand meme pas se limiter au moussé/pas moussé?

En fait le "moussé/pas moussé", ça cache une myriade de technologies derrière. Et techniquement le vrai terme devrait être "gainé ou pas gainé".
Ce n'est pas le plastique qui est moussé, l'effet est réalisé en mettant une couche de mousse derrière une "peau" qui gaine la pièce.
Il y a plein de façon de le faire avec plein de matériaux différents, chacun ayant des contraintes en terme de design et de géométrie.

Pour les intérieurs, la différence entre un "premium" et non-premium se joue sur
1. Le contenu : le nombre de pièces gainées, avec ou sans coutures, les pièces de déco, et la présence ou non de gadget technologiques comme les lumières)
2. Les matériaux : très majoritairement des polypro pour les substrat, ABS pour les pièces peintes ou de déco, PVC pour les pièces gainées, mais tu peux aller chercher des matériaux plus écologiques et/ou léger qui vont couter plus cher. Pour les pièces d'apparence, tu as différentes qualités de peau (PVC, TPO, TPU, tissus, cuirs), de peinture, etc.
3. La robustesse du design : c'est difficile à décrire mais selon la façon dont tu découpe ton sous-ensemble tu va avoir un assemblage final qui permettra plus ou moins de marge d'erreur pour laisser des problèmes d'alignement, de gaps, etc. (liés aux chaines de côtes), et tu va aussi entrainer des choix process qui vont impacter les couts (soit parce que tu va devoir choisir des technologies chères, soit parce que tu va rajouter des contrôles qualités, voire les deux). Typiquement, pour ce que je connais, BMW le design est en général plutôt robuste, mais Nissan aussi pour le coup.
4. Les exigences de qualités perçues : une partie est déterminée par le point 3 ci-dessus (si le sous-ensemble est bien conçu, en général l'assemblage final te fait une belle pièce), mais une autre partie dépend du niveau d'exigence que tu mets dans ton process. Pour simplifier : BMW va te dire que si la couture sur ton accoudoir fait une vague, tu jette ta pièce, alors que GM va s'en foutre par exemple.

Et après c'est comme tout, le coût monte exponentiellement donc il s'agit de trouver la balance entre la qualité et le coût. C'est dicté par des gens comme PàL qui doivent savoir te dire en gros combien le client est prêt à payer pour que sa planche de bord ou ses panneaux de portes aient de la gueule et ce n'est pas évident du tout, d'autant que des fois des choix stylistiques en apparence anodins peuvent générer des coûts disproportionnés (par exemple : un angle un peu trop vif sur un accoudoir gainé de cuir parce que le designer s'est fait plaisir, et paf 10$ de couts sur chaque porte en plus parce qu'il faut rajouter un patron, une couture et une opération manuelle pour finir de coller le coin sans avoir de plis... Multiplié par 500,000 voitures ça fait 5M le trait de crayon.)

Je trouve ce genre d'explications sinceremy fascinantes !!!???

Bien Merci de ces précisions 
Ce forum est vraiment très intéressant  Bien
Répondre
#70
(01-14-2022, 10:10 PM)Martini a écrit : Et les revêtements soft touch qui deviennent poisseux ? C'est quoi ?

J'ai vu qu'il y a des boîtes qui les refont pour une fortune sans dire comment genre c'est la recette du Coca

C'est de la peinture, sur un substrat en ABS.
Pour le refaire, tu enlève la peinture et tu repeins. Mais ce sont des peintures chères et adaptés à des process industriel donc entre le ponçage et la peinture, quand tu refais juste une pièce pour un individu ça coûte forcément cher.


(01-14-2022, 11:03 PM)gargamel a écrit : Super intéressant.

Je suis curieux aussi de comprendre ce qui fait l'insonorisation d'une voiture et les différences de gamme.
L'épaisseur de la moquette ne fait pas tout.
Mais ca contribue a l'impression de premium.

En qualité de plastique, je me rappelle des plastiques durs mais inrayables de la mx5 NBfl, là où ceux de la NCfl étaient griffés rien qu'en les regardant.

Comment ça peut passer a la prod ça ?

Alors les insonorisation ce n'est pas trop mon domaine et on est en train de vendre notre division qui s'en occupe (c'est officiel, pas de scoop hein)...
Mais en gros l'insonorisation c'est de la masse. Donc plus c'est lourd plus tu insonorise. Après tu as des matériaux qui offrent de meilleures priorités acoustiques en étant plus légères que les mousses traditionnelles mais du coup c'est plus cher. Donc c'est un compromis entre le poids, le coût et le bruit, encore une fois pas évident.
Répondre
#71
(01-15-2022, 05:07 AM)Neubauten a écrit :
(01-14-2022, 10:10 PM)Martini a écrit : Et les revêtements soft touch qui deviennent poisseux ? C'est quoi ?

J'ai vu qu'il y a des boîtes qui les refont pour une fortune sans dire comment genre c'est la recette du Coca

C'est de la peinture, sur un substrat en ABS.
Pour le refaire, tu enlève la peinture et tu repeins. Mais ce sont des peintures chères et adaptés à des process industriel donc entre le ponçage et la peinture, quand tu refais juste une pièce pour un individu ça coûte forcément cher.

Elle a un nom ? Genre ça se trouve ?
[Image: KxrXNtJ.png]  If you are having a good time you are probably breaking the rules.
Répondre
#72
(01-15-2022, 05:07 AM)Neubauten a écrit :
(01-14-2022, 10:10 PM)Martini a écrit : Et les revêtements soft touch qui deviennent poisseux ? C'est quoi ?

J'ai vu qu'il y a des boîtes qui les refont pour une fortune sans dire comment genre c'est la recette du Coca

C'est de la peinture, sur un substrat en ABS.
Pour le refaire, tu enlève la peinture et tu repeins. Mais ce sont des peintures chères et adaptés à des process industriel donc entre le ponçage et la peinture, quand tu refais juste une pièce pour un individu ça coûte forcément cher.


(01-14-2022, 11:03 PM)gargamel a écrit : Super intéressant.

Je suis curieux aussi de comprendre ce qui fait l'insonorisation d'une voiture et les différences de gamme.
L'épaisseur de la moquette ne fait pas tout.
Mais ca contribue a l'impression de premium.

En qualité de plastique, je me rappelle des plastiques durs mais inrayables de la mx5 NBfl, là où ceux de la NCfl étaient griffés rien qu'en les regardant.

Comment ça peut passer a la prod ça ?

Alors les insonorisation ce n'est pas trop mon domaine et on est en train de vendre notre division qui s'en occupe (c'est officiel, pas de scoop hein)...
Mais en gros l'insonorisation c'est de la masse. Donc plus c'est lourd plus tu insonorise. Après tu as des matériaux qui offrent de meilleures priorités acoustiques en étant plus légères que les mousses traditionnelles mais du coup c'est plus cher. Donc c'est un compromis entre le poids, le coût et le bruit, encore une fois pas évident.

La conception de la caisse, des passages de roues, l’aérodynamique des retros, les specs des pneus  jouent aussi beaucoup , tu peux diminuer (ou pas) pas mal de bruit à la source .
Ensuite comme le dit justement Neubauten c’est une question de spec de matériaux (et donc de coût) et de quantité / localisation (coût et poids) 
A noter que sur un même modèle l’insonorisation peut être différente selon le niveau de finition et bien sûr la motorisation
Répondre
#73
Tu n'avais pas dit aussi qu'à ISO modèle la qualité est différente selon le pays de destination ou le pays de montage ? De mémoire un XC90 pour exemple ?
"Les optimistes ne sont que des gens mal informés"  Jap
© B. Werber
Répondre
#74
Pour ajouter aux excellents posts de Neubauten 
La qualité perçue (particulièrement à l’intérieur) n’est pas qu’une question de matériaux et de toucher (le fameux plastique mousse) 

C’est un ensemble visuel (formes, grains, couleurs) , toucher et dans une moindre mesure olfactif.

Une bonne qualité perçue ça commence par le style :
Cohérence des formes, tenir compte de la faisabilité (par exemple un styliste peut dessiner une superbe pièce monobloc , large mais fine . Si en production tu dois la couper en deux avec une ligne au milieu bah l’effet recherche est foutu 

Cohérence forme et materaux : par exemple une baguette décorative en Plastique effet métal doit avoir une forme qui suggère à ton cerveau qu’elle est en métal sinon ton cerveau assimilera qu’elle est en plastique 

Cohérence des grains : évident mais loin d’être toujours le cas , surtout en utilisant plusieurs fournisseurs sans contrôler strictement les grains 

Cohérence couleur et toucher : une pièce en plastique peinte en métal satiné  n’aura pas le toucher du métal . Une pièce en plastique avec un chrome  satiné aura le toucher du métal (toucher plus froid que le plastique) 

Pour moi aussi important que mou vs dur est mat vs brillant : tu peux avoir un plastique mousse qui ne fait pas qualitatif car trop brillant. A l’inverse tu peux avoir un plastique dur mais mat.
L’effet mat peut être atteint en partie avec le choix du grain mais souvent pour un bel effet il faut peindre (et ça a un cout)
Le plus important est que les couleurs, brillance et grains soient cohérent sur ses éléments juxtaposés. 
Particulièrement sur un siège où le vrai cuir va côtoyer du faux qui est lui mêmes fait de plusieurs types de plastiques selon les endroits (PU, PVC et )
Répondre
#75
(01-15-2022, 09:51 AM)Topper Harley a écrit : Tu n'avais pas dit aussi qu'à ISO modèle la qualité est différente selon le pays de destination ou le pays de montage ? De mémoire un XC90 pour exemple ?

Oui selon la destination, les specs peuvent changer : planche de bord sur dans pays X et molle pour pays Y (pas d’exemple précis sur forum ;-)
Répondre


Atteindre :