BMW E23 735i Touring
#1
Encore un modèle que je ne connaissais pas, donc je partage cet article d'un prototype de BMW 735i Touring de 1981 :

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-4.jpg]

Une allemande en carrosserie break en 1981, ça n'était pas du tout évident : à l'époque, LE spécialiste européen du break, c'était Volvo. Mercedes avait commencé à timidement investir le créneau dès 1978 pour contester la suprématie du constructeur suédois, avec la W123.

Ainsi, pour satisfaire l'appétit des (rares) clients de berlines allemandes adeptes du break, plusieurs carrossiers s'étaient spécialisés dans la transformation. Parmi eux, la firme allemande Euler a donc opéré cette mutation d'une E23 berline en break.

A l'époque, la chirurgie esthétique était un brin artisanale, si bien que l'on retrouve des feux arrière de BMW 2002 sur ce break un tantinet disgracieux : les feux de la berline E23 étaient en effet trop larges... Sacrilège parmi les sacrilèges, Euler a rebâti le montant C, faisant par là-même disparaître le fameux pli Hofmeister :

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-Header.jpg]

D'autres transformations ont été tentées en conservant le pli, sans que je ne les trouve très heureuses :

[Image: bmw_e23_l7_touring.jpg]

[Image: bmw-735i-touring-2.jpg]

Pour ne se priver d'aucun marché, Euler a façonné un couvercle de hayon avec logement pour plaque minéralogique européenne, mais tout de même assez haut pour accueillir également une plaque au format américain.

Euler a même réussi à intégrer au hayon sur mesure un essuie-glace, ainsi que des hauts parleurs. Les ailes arrières ont également été redessinnées pour harmoniser le profil étendu.

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-3.jpg]

A bord, à l'avant pas de changement par rapport à la berline :

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-14.jpg]

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-5.jpg]

Cette première transformation a pris comme base une berline équipée du toit ouvrant. Les rails de toit chromés sont empruntés à... la Mercedes W123, justement. Les observateurs les plus aguerris auront reconnu le discret liseré latéral, emprunté à Alpina, de même que le bouclier avant :

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-11.jpg]

A l'arrière, les portières sont réalisées sur mesure pour coller aux nouvelles mensurations de l'auto. Pour autant, accoudoir, cendrier et commande de lève-vitre sont reprises de la berline. Euler s'est efforcé de reproduire la boiserie de la partie avant, spécifique quant à elle du fait des portières redessinées :

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-10.jpg]

Dans le coffre, Euler a tapissé les passages de roue et conçu un nouveau ciel de pavillon, d'un seul tenant :

[Image: BMW-735i-Touring-E23-Umbau-Tuning-Kombi-8.jpg]

A l'époque, le seul break produit de série par la firme bavaroise était l'E30. Puis, plus tard apparut le break E34 de deuxième génération.

Malgré la qualité du travail réalisé sur cette transformation, Euler n'en a écoulé qu'une poignée. BMW, au courant de ce modèle revisité, n'a pas jugé bon de songer à une production de série.

L'auto est actuellement proposée en vente en Suisse, pour 110 000 euros.
BikeLivesMatters.
Répondre
#2
(12-19-2020, 10:31 PM)Tib a écrit : 110 000 euros.

Arf
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#3
L'arrière fait penser aux breaks de chasse sur base de Xjs je trouve
Motard
Répondre
#4
Merci pour le partage Tib, je ne connaissais pas non plus. Je trouve l'exercice sympa!!
À choisir entre ça et la Mercedes, je pense que je repartirais avec elle...
Répondre
#5
Merci Tib, je ne connaissais pas! Bien
Je la trouve plutôt jolie, même si le 3/4 arrière fait vraiment penser à une Volvo, une belle curiosité.

Le spoiler avant fait plutôt penser à un Zender, ce n'est pas un Alpina par contre.
Répondre
#6
(12-20-2020, 06:09 PM)Neubauten a écrit : Je la trouve plutôt jolie, même si le 3/4 arrière fait vraiment penser à une Volvo, une belle curiosité.

Même ça ?

[Image: YFPwJdg.png]
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#7
La lunette est à mon sens trop élancée pour faire penser à une Volvo (encore plus à une Volvo de cette époque).

Merci pour ce joli topic illustré Tib, le pli Hofmeister aurait pu prendre place au bout de la custode plutôt que sur le montant C des protos que tu as posté, c'est la position la plus logique qui sera d'ailleurs choisie par BMW sur ses futures variantes Touring qui viendront compléter la gamme à partir de 1987 et du restylage de la E30 si je ne me plante pas.

[Image: 1987-BMW-E30-3-Series-Touring-profile.jpg]
Répondre
#8
La E30 touring, son profil c'est un peu l'interprétation ultime de la perfection automobile en break.
BikeLivesMatters.
Répondre
#9
(12-20-2020, 06:09 PM)Neubauten a écrit : Le spoiler avant fait plutôt penser à un Zender, ce n'est pas un Alpina par contre.

Il y a également eu une version Alpina, mais avec le vilain profil...

[Image: BMW_7_Break_1.jpg]

Sinon, dans les breaks BMW improbables, même si celui ci est l’œuvre d'un carrossier graphiste, j'aime bien :

[Image: BMW_série_8_shooting_brake.jpg]
[Image: Signature-Gran-Sport-c406-508-800x600.jpg]

508 SW GT 2.2 HDI 204 ch Blanc Nacré Cuir Nappa Noir

Coupé 406 Ultima Edizione N°1138 3.0 V6 210 ch BVM Noir Granit Cuir Ouragan TOE GPS Chargeur CD Alarme

Maserati GranSport Bianco Fuji Cuir Avorio
Répondre
#10
la 8 est magnifique :D mais un petit je ne sais quoi d'une Citroën
Répondre
#11
Merci pour ce sujet et pour la découverte, Tib  Bien !

Bon, c'était un précurseur Ph34r , clairement, mais il en faut, et la lignée des Touring chez BMW a ensuite produit de très beaux modèles.

Jusqu'à récemment en tout cas  Boude ...
A l'attraction de la Cat' résister il faut.
Très fort me montrer je dois.
A NLV jamais ne dois aller...
Répondre


Atteindre :