Dakar 2020
#16
Ils ont "abandonné" mais continuent hors classement.


Paulo Gonçalves s'est tué aujourd'hui sur son 13è Dakar
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#17
Merde, ils avaient fait un reportage sur lui sur la journée ou il avait dû changer seul son moteur en plein désert par 35° après l'avoir attendu plusieurs heures. Il ne jouait plus rien au classement, il voulait juste finir son nième Dakar...
[Image: Tartif&NS.jpg]
Répondre
#18
(01-12-2020, 01:03 PM)Martini a écrit : Paulo Gonçalves s'est tué aujourd'hui sur son 13è Dakar

https://www.youtube.com/watch?v=P1bLnGjPHyo
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#19
Suis tombé sur le resumé et sur stade 2 hier, et le traitement de cette triste nouvelle m'a surpris : l'ensemble des intervenants n'en avait visiblement pas grand chose à foutre si ce n'est pour sortir les banalites habituelles.
Sans faire de la sensiblerie, ça m'a choqué, surtout de la part de mecs qui cotoyaient quotidiennement et depuis des annees ce pilote Portugais.
The message: "Don't push me cause I'm close to the edge, I'm trying not to loose my head"
Répondre
#20
Triste nouvelle, c'est terrible de mourir de sa passion.

:-(
Bike is right.
Répondre
#21
(01-13-2020, 11:57 PM)duke a écrit : Suis tombé sur le resumé et sur stade 2 hier, et le traitement de cette triste nouvelle m'a surpris : l'ensemble des intervenants n'en avait visiblement pas grand chose à foutre si ce n'est pour sortir les banalites habituelles.
Sans faire de la sensiblerie, ça m'a choqué, surtout de la part de mecs qui cotoyaient quotidiennement et depuis des annees ce pilote Portugais.

Je ne cherche pas à prendre leur défense, mais ils n'avaient probablement pas réalisé à la sortie de la spéciale. Dans quelques jours, leur discours serait probablement différent.
"La lumière est bonne" © C. Chapman
Répondre
#22
Je pense surtout que quand tu fais le Dakar tu te dois de garder un mental d'acier.
On a quand même vu pas mal de pilotes fondre en larmes à la fin de l'étape.

C'est très dur de mourir ainsi, il a au moins la chance de mourir en faisant une activité qu'il aimait. Beaucoup n'ont pas cette chance.
Répondre
#23
Pour être plus clair, c'est les réactions des journalistes qui m'ont choqué, la mort du gars étant quasiment traitée comme un fait de course comme un autre.
Luc Alphand par exemple semblait réellement touché, mais la journaliste à coté de lui beaucoup moins, surtout lorsqu'elle a relancé sur le classement de l'étape du jour comme si de rien était, l'obligeant lui à commenter au niveau sportif alors qu'à mon avis (et visiblement du sien), c'était à ce moment là parfaitement déplacé.
The message: "Don't push me cause I'm close to the edge, I'm trying not to loose my head"
Répondre
#24
J'ai lu une interview d'Alphand qui semblait effectivement très touché par sa disparition. Il évoquait l'avoir connu dans différents sports.

S'agissant des journalistes, il est possible que la personne qui interviewe ne soit pas réellement concentrée sur ce que dit Alphand, mais plutôt sur ce que son réalisateur lui demande d'enchaîner ensuite dans l'oreillette. Je ne serais pas surpris. Et puis tout le monde n'est pas en mesure de témoigner le même niveau d'empathie face à un tel événement. Pour ma part, certaines choses me touchent, d'autres non. Entre l'ignorance et l'excès de pathos, quelle est la bonne réaction en pareille circonstance ?
Bike is right.
Répondre
#25
(01-04-2020, 12:36 AM)Martini a écrit :
(01-03-2020, 02:05 PM)Steph a écrit : Pour la 1ere fois depuis des années j'ai l'intention de le suivre, essentiellement pour des paysages jamais vus auparavant.

Quand un pays qui bafoue les droits de l'homme s'ouvre, soit on s'offusque comme de bonne colombes un peu idiotes, soit on saisit la moindre occasion pour ouvrir progressivement les esprits.
Tiens, je me demande s'il y a des nanas pilotes cette année sur le Dakar Ph34r
https://www.youtube.com/watch?v=s2CKpvP5LMU
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#26
Je connais les contraintes tv Tib, j'y bosse.
Reste que contrairement à d'habitude, j'ai regardé France 3 dimanche soir, et que j'ai trouvé que les journalistes qui ont réagi à la mort du pilote avaient plus l'air de le faire par obligation que par empathie.
Ça n'est bien sur que mon ressenti.
The message: "Don't push me cause I'm close to the edge, I'm trying not to loose my head"
Répondre
#27
Ah OK, je l'ignorais. Je ne cherchais pas à te prendre de haut (ni même à te prendre tout court), juste à imaginer ce qui pourrait expliquer l'indifférence affichée du journaliste. Après, l'autre hypothèse est que ledit journaliste soit juste un gros connard raciste anti pa-thos !

Mouarf mouarf.
Bike is right.
Répondre
#28
il me semble surtout que c'était la x ème fois que l'on demandait de réagir... ils l'avaient fait avant sur France4 pendant l'émission spéciale Dakar et la journaliste était pas bien, un peu à coté de ses pompes. genre on te balance à l'antenne alors que tu n'as pas envie...
[Image: 221347.png]
Répondre
#29
A quand un #MeToo Stade 2 sur les viols de direct (et pas en direct) ?
Bike is right.
Répondre
#30
Le-merou : je ne savais pas que la rédaction de France Tv avait deja traitée le sujet, ça peut expliquer l'attitude des journalistes et mon ressenti sur le direct de Stade 2.
Pour tout dire, si j'ai réagi c'est que ce manque apparent d'empathie me surprend beaucoup.

Tib : je ne me suis pas senti pris de haut, ton analyse semblerait d'ailleurs être la bonne à la vue de ce qu'écrit le-merou.
The message: "Don't push me cause I'm close to the edge, I'm trying not to loose my head"
Répondre


Atteindre :