La fin des sportives en France
#46
C'est en cours, généralement pour cause de bruit, mais pourquoi pas demain de pollution excessive.
Répondre
#47
(10-07-2019, 11:26 AM)Tib a écrit : Boum.
Il y a un cahier des charges pour une 208 GTI électrique. La batterie doit tenir 15min flat out.
Maintenant ce n est qu un cahier des charges.
[font="Verdana]En piste: [/font] Vidéos

Parrainage Tesla : >>> Par ici <<<
Répondre
#48
(10-07-2019, 12:03 PM)Steph a écrit : C'est en cours, généralement pour cause de bruit, mais pourquoi pas demain de pollution excessive.
et l'on voir fleurir les annulation de rallyes ou courses de cotes
Répondre
#49
Avec le Brexit, les constructeurs Britanniques devraient éviter les amendes et autres mesures de rétorsions liées à Euro 6d.

Il serait cocasse de constater que ça aide Rolls, Bentley, Jaguar et Land Rover qui pourront continuer de produire pour leur marché intérieur et le reste de monde hors Europe, des moteurs fiables pour véhicules HdG, vendus majoritairement aux USA et en Asie.
Répondre
#50
T'es sûr que les constructeurs européens n'ont pas le droit de produire des V8 pour les US ? Je veux dire sans que ces véhicules n'entrent en compte dans les 95g
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#51
C'est le pays de commercialisation qui compte, pas le pays de fabrication.
Bike is right.
Répondre
#52
C est une norme europeenne, donc les exports ne sont pas pris en compte pour les constructeurs europeens, il s agit des ventes en EU

https://ec.europa.eu/clima/policies/tran...es/cars_fr

Les constructeurs de niche, genre Caterham, ne sont pas impactés

Il y a un super bonus pour les autos electriques pendant une periode de transition

Pour les imports, je n ai pas le detail de la reglementation, mais je pense que si l importateur est un groupe de plus de 1.000 autos produites par an, sa moyenne sur les ventes europeennes s applique
Trompettes de la renommée, vous etes bien mal embouchées
Répondre
#53
(10-07-2019, 12:16 PM)Steph a écrit : Avec le Brexit, les constructeurs Britanniques devraient éviter les amendes et autres mesures de rétorsions liées à Euro 6d.

Il serait cocasse de constater que ça aide Rolls, Bentley, Jaguar et Land Rover qui pourront continuer de produire pour leur marché intérieur et le reste de monde hors Europe, des moteurs fiables pour véhicules HdG, vendus majoritairement aux USA et en Asie.

Rolls, Jag, Bentley et Land ... ils produisent encore des V6 et des V8 en GB ? Parceque si c'est pas le cas, faut deja rappatrier la production et developper les competences.

Et puis en terme de volume, ca represente quoi les modeles essences de ces constructeurs ? 500 ? 1'000 voitures  a l'annee ?
[Image: 951987Signature700.jpg]
Répondre
#54
Bentley c est 11.000 environ par en prodction, je ne connais pas les ventes en EU, probablement une bonne moitie. Post Brexit ca va evidemment chuter, les ventes EU actuelles sont tres probablement a 50% en UK

Land c etait 600.000 unites avec Jaguar, les deux tiers en Europe, surtout les Jag et les evoque, au total environ 80% de la production en diesel d ailleurs

Rolls, c est 4.000 unites par an, c est adossé a BMW pour le calcul de la moyenne

McLaren c est 5.000 suffisament petits pour passer sous les radars
Trompettes de la renommée, vous etes bien mal embouchées
Répondre
#55
(10-07-2019, 10:04 AM)francoisB a écrit : l'electrique sera le grand scandale de la prochaine décennie, recyclage , délocalisation de la production , gestion du transport et de la charge (les mecs d'EDF nous expliquait que le jour où il y aurait 15 millions de bagnoles électriques en france il faudrait doubler le parc nucléaire), impossibilité de possession (vu le prix des batteries et la quasi impossibilité de revente en occas ce sera location ), etc....


ahaha on y vient

çà fait des années que je le dis ici ! on fera quoi quand EDF nous dira qu'il faut installer des nouvelles centrales nucléaires à proximité de chez vous ?
à chaque fois que je posais cette question, les avis éclairés ici me répondaient que les véhicules électriques utilisent le courant produit la nuit et qui est perdu d'habitude  Rolleyes
Khomeini il a un tout p'tit zizi......tout piti, piti, piti
Répondre
#56
Le déplacement qui pollue le moins, c'est celui que l'on ne fait pas. Hors modes strictement non polluants (marche à pied, vélo), dès lors que l'on se déplace, on fait appel à de l'énergie, et donc on pollue. C'est bien davantage une problématique d'urbanisme, d'aménagement du territoire et plus généralement d'un choix de société, plutôt que de mode de motorisation stricto sensu.

En parlant de choix d'une voiture électrique ou hydrogène, on discute de choisir entre Doliprane et Efferalgan. En aucun cas on n'attaque le mal à la racine.

Les vraies questions c'est :
- alors que 77% de l'activité en France est tertiaire, quelle est la part des emplois délocalisables à domicile ? Quel plan de télétravail engager pour limiter les déplacements ?
- le modèle de l'hypermarché, synonyme de voiture, est-il vertueux ?
- le modèle de consommation mondialisé est-il vertueux ? Quelles stratégies de circuit court peuvent être envisagées, tant pour l'énergie que pour les biens de consommation ?
- pour les déplacements auto de courte distance qui peuvent être effectués autrement, quelles solutions alternatives proposer ? Quelles infrastructures adaptées nécessitent-elles ?

Si l'intelligence collective fonctionne, on pourra largement tous avoir notre GTi dans le garage et aller brûler du SP98 le dimanche matin en mode loisir.
Bike is right.
Répondre
#57
(10-07-2019, 01:42 PM)Tib a écrit : Le déplacement qui pollue le moins, c'est celui que l'on ne fait pas. Hors modes strictement non polluants (marche à pied, vélo), dès lors que l'on se déplace, on fait appel à de l'énergie, et donc on pollue. C'est bien davantage une problématique d'urbanisme, d'aménagement du territoire et plus généralement d'un choix de société, plutôt que de mode de motorisation stricto sensu.

En parlant de choix d'une voiture électrique ou hydrogène, on discute de choisir entre Doliprane et Efferalgan. En aucun cas on n'attaque le mal à la racine.

Le transport individuel aussi est en question puisque que la majorite de nos deplacements se font pour aller et revenir du boulot, la plupart du temps seul a bord, il est probablement judicieux de se demander si une carapace de meta et de plastiques de 2T ou plus est l'usage le plus judicieux de nos ressources.
[Image: 951987Signature700.jpg]
Répondre
#58
La totalité du développement de notre société moderne s'est basée sur une énergie abondante et peu onéreuse. Ce temps est bientôt révolu, qu'on le veuille ou non. Et ce modèle n'est plus supportable avec 8 milliards d'humains sur terre.
Bike is right.
Répondre
#59
le probleme de fond est le developpement urbain. Le reve du francais moyen a ete longtemps un pavillon avec un jardin.

De là, les gens se sont localisé en peripehrie et il est economiquement impossible pour la collectivite d organiser des transports collectifs partout

Travailler a Paris ou en ville et habiter a 70 kilometres au fond du trou du cul de la Seine et marne et aller bosser en bagnole va etre un vrai probleme

Le souci est le meme dans un paquet d agglomerations

C est ce choix de mode de vie qui a fait le succes des hyper, pas les hyper qui ont encouragé les gens a s installer en peripherie

On voit tres bien la reaction des gilets jaunes sur le sujet, la bagnole est un element fondamental de ces neo ruraux, ou des ruraux purs

Quand j ai commence a bosser, les boites ou j etais avaient des systemes de ramassage du personnel en bus. Ca a disparu il y a une trentaine d annees, les employes prenant leurs bagnoles

L energie pas chere, c est terminé
Trompettes de la renommée, vous etes bien mal embouchées
Répondre
#60
bonne remarque,

j'ai connu aussi un système de bus dans la grosse ZI de mes débuts, financé via un GIE
J'ai été militaire, Bar-man, membre du parti Socialiste, c'est dire que des conneries j'en ai entendu !
Répondre


Atteindre :